LES OUTILS DE LA MTC

Cette médecine, vieille de plus de deux mille ans, a beaucoup à nous apporter. Issue de la pensée taoïste, elle repose sur l’idée que l’homme est un microcosme dans un macrocosme et que, si son Qi (souvent traduit par énergie) est en harmonie dans son corps et en harmonie avec l’environnement, il sera en meilleure santé. Le praticien va utiliser les principes de la médecine traditionnelle chinoise pour évaluer le déséquilibre. Il choisira alors les outils qui lui paraissent le plus adaptés.

Séance de Tuina

Également connu sous le nom de massage chinois, le Tuina favorise la circulation du Qi dans le corps par des techniques de pression, de vibration, d’oscillation et de mobilisation.

Photo d'aiguilles lors d'une séance d'acupuncture

Cet outil est le plus connu en occident. La stimulation des points d’acupuncture par des aiguilles ou les doigts permet d’équilibrer le Qi dans les méridiens et dans les organes.

Homme mature faisant du qi gong dans un parc

Cette technique est antérieure à la médecine chinoise. Depuis des millénaires, des personnes la pratiquent pour améliorer leur santé à travers des mouvements, des postures statiques et des méditations.

Velouté de légume, accompagné de persil afin de représenté la diétothérapie

Une alimentation déséquilibrée représente un facteur de maladie selon la médecine traditionnelle chinoise. Le choix d’une alimentation adaptée entretient et améliore la santé.

Plantes et feuille d'inscription de symboles chinois représentant la pharmacopée

La médecine traditionnelle chinoise utilise depuis très longtemps des plantes et autres substances pour soigner. Des formules ont été élaborées il y a plus de deux mille ans pour traiter de nombreuses maladies.

Femme dans la forêt pour une séance de YangSheng

Cette méthode d’entretien de la santé est parfois considérée comme une branche à part entière de la médecine chinoise. Il s’agit de respecter une hygiène de vie et de rester en harmonie avec son environnement.

Il existe encore beaucoup d’autres outils complémentaires, notamment les ventouses, la moxibustion, la réflexologie plantaire, l’auriculothérapie ou encore le guasha.